Un régal !

Après une journée passée dans l’île d’Oléron pour aller voir mes tantes et où nous nous sommes régalés d’huîtres et de céteaux, voici qu’à Bordeaux, sur le banc du poissonnier, il y avait aussi des céteaux, ce qui est, malgré tout, assez rare. Nous en avons donc profité et avons préparé quelques fournées de friture comme le faisait autrefois notre grand-mère dans l’île.

Ce petit poisson est une spécialité de l’île d’Oléron et bien qu’il soit de la même famille que la sole, il ne faut surtout pas le confondre avec une solette ou petite sole. Il est pêché dans le golfe de Gascogne, particulièrement entre l’île de Ré et le bassin d’Arcachon (si vous voulez tout savoir sur le céteau allez voir sur le site de l’Ifremer).

Le céteau s’accommode comme la sole dont la chair et le goût sont assez proches mais son prix, en revanche, est particulièrement attractif, contrairement à la sole qui reste toujours un poisson assez coûteux.

ceteaux

Ces céteaux avaient, ce jour-là, une très belle taille


Pour 4 personnes

  • 12 céteaux (en fait 3 à 5 céteaux par personne selon la grosseur)
  • 15 cl d’huile d’olive
  • 40 g de beurre
  • Farine
  • Fleur de sel
  • 1 citron

Préparation : 15 min
Cuisson : 4 à 6 min par fournée

  1. Écailler, vider et rincer les céteaux sous l’eau courante. Les sécher sur du papier absorbant puis les passer dans la farine.
  2. Faire chauffer l’huile dans une grande poêle et y déposer 3 à 4 céteaux. Les faire cuire 2 à 3 minutes sur chaque face selon l’épaisseur. Déposer, au fur et à mesure, les céteaux cuits dans un plat de service et les entreposer dans un four à 60° C pour les maintenir au chaud jusqu'à la cuisson de la dernière fournée.
  3. Vider la poêle de son huile et des résidus de farine puis y faire fondre le beurre jusqu’à ce qu’il mousse. Verser le beurre sur les céteaux, parsemer de fleur de sel et servir de suite.
  4. À déguster avec un filet de citron selon le goût.

© Véronique Cardineau 2008, tous droits réservés.