La cuisine du lendemain

Quand on fait de la lamproie, (voir ici) il y a toujours un surplus de sauce au vin que l'on entrepose soit dans un barquette au congélateur soit dans un pot de verre que  l'on stérilise. Cette sauce va servir à cuisiner très rapidement de délicieux  oeufs cocottes ou encore mieux on va y pocher un poisson. Poisson blanc à chair ferme, dont le meilleur sera la lotte bien entendu et l'on a ainsi un plat de roi. Ce jour-là, nous nous sommes contenté de julienne, la sauce y apportant un plus non négligeable pour un poisson , ma foi, assez quelconque.

 

Il suffit de réchauffer la sauce puis d'y pocher le poisson, coupé en gros morceaux, une dizaine de minutes et c'est prêt.

P1010039

 

 

 

© Véronique Cardineau 2007-2009, tous droits réservés.