10 septembre 2010

Salade de grenade

Croquante et rafraîchissante

C'est tout bête et tout simple. Une salade astringente et très parfumée qui est parfaite à la fin d'un bon repas.

011

Pour 2 personnes

1 belle grenade . Le jus d'une demi orange . 1 c. à s. de sirop de canne à sucre

Préparation : 5 min

  1. Couper la grenade en 2 puis ôter les grains à l'aide d'une cuillère à café en évitant les arilles ou cloisons blanches du fruit qui sont amères.
  2. Mélanger les graines de grenade avec le jus d'orange et le sirop de canne à sucre.
  3. Déguster.

©Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

Posté par cuisinerebelle à 12:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


08 septembre 2010

Ratatouille confite

Avec un petit détour par Espelette


Voici une recette comme on me l'a apprise il y a quelques années, cette ratatouille n'est certes pas mesquine en huile d'olive, mais c'est comme cela qu'elle est, tout au moins pour moi, la meilleure. J'y ai, certes, apporté quelques petits aménagements à ma façon, mais l'impératif est de bien faire sauter les tranches de courgettes et aubergines dans l'huile d'olive, c'est là tout le secret d'une ratatouille réussie. J'ai gardé quelques mauvais souvenirs de ratatouilles, qui étaient plutôt des soupes et dont les aubergines coupées en cubes étaient de véritables éponges pleines d'eau et sans saveurs.

P1010429

 

 

 

Pour 6 personnes

 

1 douzaine de tomates bien mûres • 2 belles aubergines • 4 courgettes • 2 gros poivrons verts • 2 gros poivrons rouges • 3 oignons • 3 gousses d'ail • 1 vingtaine d'olives noires dénoyautées • 2 c. à s. de concentré de tomates • Huile d'olive • 1 petite feuille de laurier • 2 c. à c. d'herbes de Provence • ½ plaquette de bouillon de volaille • ½ plaquette de bouillon de légumes méditerannéens • Sel et piment d'Espelette (ce dernier est facultatif).

 

Préparation : 20 min • Cuisson 1 h 30

 

 

  1. Plonger les tomates dans l'eau bouillante pour les peler, puis les couper en gros morceaux en préservant leur jus. Laver les aubergines et les courgettes puis les couper en tranches de 3 à 4 mm d'épaisseur. Déposer les tranches d'aubergines dans une passoire, les saler et laisser dégorger. Laver, épépiner les poivrons et les couper en lanières. Peler  et émincer les oignons. Peler et hacher ou presser les gousses d'ail. Couper les olives en petits morceaux.
  2. Verser 4 c. à s. d'huile d'olive dans une grande cocotte en fonte et y faire fondre les oignons émincés jusqu'à ce qu'ils soient transparents, ajouter les lanières de poivrons, saler légèrement et laisser fondre le tout à petit feu pendant 10 à 15 min. Verser sur le mélange les tomates avec leur jus*,  incorporer le concentré de tomates, les ½ plaquettes de bouillon, les gousses d'ail hachées, le laurier, les herbes de Provence et 2 pincées de piment d'Espelette. Bien mélanger et laisser cuire à petit feu à couvert pendant 20 min.
  3. Pendant ce temps, verser 5 cl d'huile d'olive dans une grande sauteuse et y faire sauter les lamelles de courgettes pendant 10 min. Les déposer sur de papier absorbant pour en éponger le maximum d'huile d'olive.
  4. Renouveler l'opération avec les tranches d'aubergines et les faire dorer, elles n'en seront que meilleures. Bien les éponger sur du papier absorbant.
  5. Incorporer les courgettes et aubergines dans le mélange tomates, oignons, poivrons et laisser mijoter le tout à découvert pendant 1 h minimum. L'eau de végétation des légumes doit bien réduire, la ratatouille est alors confite. 5 min avant la fin de cuisson, incorporer les olives noires. Rectifier l'assaisonnement.
  6. Déguster chaud, tiède ou froid. C'est encore meilleur quand la ratatouille est réchauffée.

    *Si les tomates ne sont pas assez juteuses, ajouter un verre d'eau.

    P1010432

© Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

Posté par cuisinerebelle à 16:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 août 2010

Cake basque (jambon de Bayonne, olives, fromage de brebis et piment d'Espelette). Test cuisson dans une MAP

Une réussite !

Un test qui m'a particulièrement bluffée, car j'ai obtenu un cake parfaitement cuit, avec moins de croûte que dans un moule à cake et une pâte onctueuse et très goûteuse. À refaire sans hésitation, avec d'autres cakes salés ou sucrés.

Je ne pense pas que l'on puisse réduire les proportions, car on obtiendrait, alors, un cake qui aurait plutôt la forme d'une grosse galette avec trop de croûte.

Cette recette est une variante du « cake aux olives et jambon » de Michel Oliver qui était sur le site de l'émission  Bon appétit, Bien sûr!

cake_basque_GP_2

 

Pour 8 à 10 personnes

250 g de farine 150 g de jambon de Bayonne 150 g d'olives vertes 150 g de tome de brebis basque  4 œufs 1 sachet de levure chimique 25 cl d'huile d'olive10 cl de vin blanc sec 10 cl de vermouth bianco 2 pincées de piment d'Espelette.

Pas de sel, car le jambon de Bayonne et le fromage de brebis en ont suffisamment.

 

Préparation : 15 min Cuisson MAP : 1 h 30 ou Cuisson four : 1 h 15

 

  1. Hacher le jambon de Bayonne et râper le fromage de brebis.
  2. Égoutter les olives, les rincer sous l'eau courante puis les enrober de farine.
  3. Battre les œufs dans une grande jatte puis les mélanger avec la farine tamisée et la levure. Ajouter l'huile d'olive, bien mélanger avec une cuillère en bois, incorporer le vin blanc et le vermouth jusqu'à l'obtention d'une pâte onctueuse.
  4. Incorporer à l'appareil, le jambon haché, le fromage râpé, les olives et le piment d'Espelette.
  5. Verser la pâte dans la cuve à pain  de la MAP (ôter la pâle du mélangeur qui n'est pas utile).
  6. Choisir le programme « cuisson » pour 1 h 30.

 

Cuisson classique dans un four

  1. Préchauffer le four à 180° (th.6).
  2. Verser la pâte dans un moule à cake préalablement huilé et enfourner pour 1 h 15.

cake_basque_GP

 

Déguster tiède ou à température ambiante avec une salade verte ou une salade de tomate, sinon à l'apéritif en petits cubes.

 

 

 

©Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

 

Posté par cuisinerebelle à 16:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 avril 2010

Cuisses de lapin aux poivrons (recette « light »)

La Provence dans l'assiette

P1010360

 

Pour 2 personnes

2 belles cuisses de lapin • 400 g de poivrons rouges, verts et jaunes (surgelés ce jour-là) • 1 bel oignon • 1 échalote • 2 gousses d'ail • 4 olives noires dénoyautées • 1 c. à s. d'huile d'olive • 1 pincée d'herbes de Provence • ½  tablette de bouillon de volaille • ½ tablette de bouillon de légumes méditerranéens • 10 cl de vin blanc sec et fruité • Sel et poivre du moulin.

Préparation : 10 min • Cuisson 1 h.

  1. Peler et émincer l'oignon et l'échalote, peler et hacher les gousses d'ail.  Laver et couper les poivrons en petites lanières. Hacher les olives noires et réserver.
  2. Saler et poivrer les cuisses de lapin puis les faire dorer dans une cocotte avec l'huile d'olive, réserver.
  3. Verser dans le restant d'huile, oignon, échalote et ail, faire fondre quelques minutes à feu doux puis ajouter les poivrons et les herbes de Provence, bien mélanger et laisser fondre à nouveau pendant 5 min.
  4. Déposer les cuisses de lapin sur les légumes, verser le vin blanc et 2 verres d'eau, émietter les    bouillons*, couvrir et amener à ébullition. Dès l'ébullition, découvrir la cocotte et laisser mijoter à feu doux jusqu'à réduction totale du bouillon.
  5. Servir les cuisses de lapin parsemées du hachis d'olives noires. Déguster bien chaud.

* Il n'est pas utile de saler la préparation car aprés réduction du bouillon, les légumes sont suffisamment assaisonnés.

P1010361

 

Accompagnement : riz, pâtes, blé, boulgour, semoule de couscous, polenta ou gnocchis.

© Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

Posté par cuisinerebelle à 19:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mars 2010

Bombe glacée au chocolat

Gourmandise quand tu nous tiens !

Une commande pour un anniversaire qui n'a fait que des heureux. J'ai cette recette depuis une vingtaine d'années, je suppose qu'elle était au dos d'une plaque de chocolat mais je n'ai pas réussi à retrouver cette recette sur la toile, bien qu'il y ait d'autres préparations de bombes glacées toutes aussi savoureuses. Celle-ci est plutôt originale, puisque l'on commence par mélanger le beurre et le sucre. Résultat : une consistance ferme et onctueuse avec un goût de chocolat très prononcé.

P1010343

 

 

Pour 6 personnes

125 g de chocolat  noir 125 g de beurre 125 g de sucre 4 jaunes d’œuf 3 blancs d'œuf1 c. à s. de cacao en poudre non sucré • Chantilly.

 

Préparation : 15 min Congélation : 12 h

  1. Sortir le beurre du réfrigérateur 2 heures avant la préparation de la bombe.
  2. Travailler le beurre en pommade avec le sucre à l'aide d'une fourchette pour qu’il devienne crémeux. Ajouter les jaunes d’œufset tourner vigoureusement avec une cuillère en bois.
  3. Faire fondre le chocolat au bain-marie avec une c. à s. d'eau puis incorporer le chocolat fondu à l'appareil. Bien mélanger.
  4. Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation à l'aide d'un fouet.
  5. Verser la crème dans un grand bol tapissé de film alimentaire et entreposer au congélateur pendant 12 heures.
  6. Démouler 20 min avant de servir, saupoudrer la bombe de cacao à l'aide d'une petite passoire, décorer avec de la chantilly et servir, éventuellement, avec de la crème anglaise.

 

 

© Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

 

Posté par cuisinerebelle à 18:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,



22 mars 2010

Un tsatsiki (recette « light »)

Une ronde de parfums

P1010327

Pour 2 personnes

1 concombre moyen • 1 yaourt à 0% MG sinon 1 yaourt velouté • 2 petits carrés frais, "ail et fines herbes" à 0% MG • 2 c. à s. de ciboulette ciselée • 2 pincées de paprika • 2 pincées de piment d'Espelette •  ½ c. à c. de gros sel de Guérande • Sel Herbamare®.

Préparation : 10 min • Dégorgement : 1 h.

  1. Peler et couper le concombre en 4 dans la longueur, puis retirer tous les pépins à l'aide d'un couteau.
  2. Détailler le concombre en petits cubes, les déposer dans une passoire et mélanger avec le gros sel de Guérande. Laisser dégorger une petite heure.
  3. Rincer les cubes de concombre sous l'eau froide, ils ne doivent plus être salés.
  4. Mélanger dans un petit saladier le yaourt et les carrés frais, incorporer la ciboulette et le paprika puis les cubes de concombre. Bien mélanger, rectifier l'assaisonnement avec le sel Herbamare® et verser le tsatsiki dans des coupelles individuelles. Parsemer de piment d'Espelette.

 

 

Accompagnement : pain grillé

 

© Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

Posté par cuisinerebelle à 12:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 mars 2010

Cocktail de crevettes (recette « light »)

On ne s'en prive pas

Allez Oust la mayonnaise ! Vive la sauce crevette au yaourt. Franchement c'est aussi bon et bien plus léger.

P1010320

 

 

Pour 2 personnes

1 joli avocat bien mûr • 100 g de petites crevettes roses décortiquées • la moitié d'une orange • 1 yaourt velouté • 1 belle c. à s. de ketchup • Quelques gouttes de worcestershire sauce • Quelques gouttes de tabasco • 1 c. à c. de cognac ou de whisky • Sel.

Préparation : 10 min

  1. Peler et couper l'avocat en petits cubes.
  2. Lever les suprêmes* sur la moitié d'une orange et les couper en petits morceaux.
  3. Mélanger le yaourt avec le ketchup, la Worcestershire sauce, le tabasco et le cognac, saler selon le goût.
  4. Déposer dans un petit saladier, les cubes d'avocat, les crevettes, les suprêmes d'orange et la sauce crevette au yaourt et bien mélanger le tout. Rectifier l'assaisonnement selon le goût. Servir le cocktail de crevettes dans de petites coupes individuelles.

* Pour savoir comment lever les suprêmes d'oranges ou  sur d'autres agrumes, voir sur le site de Chef Simon ici.

© Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

Posté par cuisinerebelle à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2010

Soufflé glacé à l'ananas

Facile et bluffant

Chantilly et blancs en neige sont la base de beaucoup de desserts glacés. En voici un petit exemple avec de l'ananas, mais on peut varier les plaisirs avec tous les fruits de saison.

P1010324

Décoration : zestes d'oranges confites

Pour 6 personnes

1 petit ananas bien mûr • 20 cl de crème fraîche épaisse ou liquide, selon le frigo • 3 blancs d'œuf • 100 g de sucre glace • 2 c. à s. de rhum brun • Quelques gouttes d'extrait de vanille.

 

Préparation : 20 min • Congélation : au moins 6 h.

  1. Peler l'ananas, le couper grossièrement en morceaux en ayant pris soin d'ôter la partie dure centrale, puis le réduire en purée dans le mixeur avec 2 c. à s. de rhum.
  2. Monter les blancs en neige et incorporer à la fin 50 g de sucre glace.
  3. Monter la crème fraîche en chantilly en incorporant au dernier moment 50 g de sucre glace et l'extrait de vanille liquide. (Si la crème fraîche est épaisse, la délayer d'abord avec 2 c. à s. de lait avant de la fouetter.)
  4. Mélanger les 3 appareils délicatement à l'aide d'un fouet.
  5. Prendre 6 petits ramequins, découper 6 bandes de papier sulfurisé et les rouler à l'intérieur de chaque ramequin. Les bandes de papier doivent dépasser de 2 cm en hauteur le bord des ramequins.
  6. Verser la crème à l'ananas dans les ramequins, la crème doit dépasser le bord des ramequins de 1 cm environ.
  7. Entreposer au congélateur.
  8. Sortir les soufflés du congélateur 20 min avant de les servir et ôter le papier sulfurisé.

 

© Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

Posté par cuisinerebelle à 18:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mars 2010

Filets de maquereau grillés à la Savora® sur fondue d'oignons (recette « light »)

Finesse et simplicité

Voici une excellente recette pour déguster un poisson qui, bien que dit « gras » est très bon pour la santé avec tout ses omégas. Le maquereau se marie particulièrement bien avec la subtile saveur  sucrée salée de la Savora® et, la fondue d'oignon... c'est la cerise sur le gâteau ! Une seule chose, il ne faut pas trop faire cuire les filets de maquereau qui sont délicieux quand ils sont bien moelleux.

P1010313

 

 

Par personne

150 g de filets de maquereau* -  2 c. à c. de Savora® - 2 beaux oignons - 1 c. à s. de sauce soja - sel - Quelques gouttes d'huile de tournesol.

*Un joli maquereau dont les filets seront levés par le poissonnier.

 

Préparation : 5 min -  Cuisson des oignons : 20 min - Cuisson des filets de maquereaux : 5 min.

  1. Peler et émincer les oignons, les déposer dans une poêle antiadhésive, les recouvrir d'eau et laisser mijoter à petit feu, à couvert, jusqu'à réduction complète de l'eau. Rajouter 10 cl d'eau et laisser de nouveau réduire à découvert. Incorporer une c. à s. de sauce soja, laisser réduire et un peu caraméliser. Réserver.
  2. Tartiner les filets de maquereau de Savora® sur les deux faces.
  3. Verser quelques gouttes d'huile dans une poêle antiadhésive puis la frotter avec du papier absorbant de façon à ne laisser qu'un film d'huile. Faire chauffer la poêle.
  4. Déposer les filets de maquereau côté peau dans la poêle à feu moyen et laisser griller 3 min, retourner les filets et laisser cuire 2 min.
  5. Déposer les filets de maquereau grillés sur un lit de fondue d'oignons, déglacer la poêle avec 2 c. à s. d'eau et la verser sur les filets.

Accompagnement : pommes de terre vapeur, riz, blé, boulgour...

P1010314

 

 

 

 

© Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

Posté par cuisinerebelle à 12:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mars 2010

Wok de nouilles chinoises sautées aux légumes et poulet

Un recette équilibrée et originale

Voici une interprétation très personnelle des nouilles chinoises sautées. Le principe est d'y incorporer les légumes que l'on a sous la main, qu'ils soient de saison ou du congélateur. La constante pour moi, c'est d'avoir toujours oignons, poivrons, ail et gingembre. Après, c'est selon l'humeur et le choix du frigo. Mais jamais de tomates.

 

Ce plat a converti tout les goûteurs aux nouilles chinoises !

P1010177

 

 

Pour 2 personnes

2 plaquettes de nouilles chinoises au blé dur (130 g) 200 g de blanc de poulet ou aiguillettes de canard ou mélange comme ce jour-là de poulet et lardons 3 oignons nouveaux ou un bel oignon 3 ciboules (facultatif) 1 petit poivron 1 poignée de haricots verts  100 g de champignons de Paris ou de shitakés 1 poignée de petit pois ou de pois gourmands 1 endive ou une sucrine (facultatif) 1 belle gousse d'ail 1 noix de gingembre ou 1 c. à c. de gingembre en poudre 3 c. à s. de madère 3 c. à s. de sauce soja 2 c. s. d'huile de tournesol 2 cubes de bouillon phô ou à défaut bouillon cube ou plaquette de bouillon de poule.

 

Préparation : 20 min •  Cuisson : 20 min

  1. Laver et préparer tout les ingrédients : hacher ail, gingembre et ciboules, émincer les oignons et les champignons, couper le poivrons en lanières, laver l'endive ou la sucrine et en séparer les feuilles.
  2. Couper le poulet en petites lanières ou  en cubes.
  3. Cuire les pâtes al dente dans le bouillon, les égoutter  tout en gardant le bouillon qui va servir à mouiller les légumes pendant leur cuisson. Réserver les pâtes dans la passoire.
  4. Verser 1 c. à s. d'huile de tournesol dans le wok et y faire sauter rapidement les petits morceaux de poulet pendant 5 min. Ôter le poulet du wok et le réserver.
  5. Verser de nouveau 1 c. à s. d'huile de tournesol dans le wok et y faire danser l'ail et le gingembre pendant quelques minutes, ajouter oignons, ciboules et poivrons et les faire sauter à petit feu durant 5 min tout en remuant avec la spatule en bois.
  6. Incorporer les autres les légumes, bien mélanger, ajouter un louche de bouillon couvrir  et laisser cuire pendant 15 min puis découvrir et ajouter du bouillon en petite quantité jusqu'à ce que les légumes soient al dente ou plus selon le goût. Il ne doit plus y avoir de bouillon dans le wok. Verser le madère faire réduire de nouveau puis incorporer le poulet aux légumes, bien mélanger et ajouter les pâtes. Les décoller avec une fourchette dans le wok. Faire sauter le tout et quelques minutes avant de servir verser la sauce soja sur les pâtes.
  7. Déguster bien chaud.

 

© Véronique Cardineau 2007-2010, tous droits réservés.

 

 

Posté par cuisinerebelle à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



  1  2  3  4  5    Fin »