Pas vraiment compliqué pour un résultat délicieux

Cette recette est un basique de mon répertoire culinaire et a traversé au moins trois générations de ma famille. C’est tout simplement une compote de pommes mélangée avec des œufs battus, cuite au four dans un moule caramélise. Ce gâteau s’apparente plutôt à un flan, car il est crémeux. Il est très simple à préparer surtout pour les paresseux qui peuvent utiliser une compote toute prête mais de bonne qualité. On peut le décliner aussi avec des poires et des pêches (voir ici). J’aime le servir avec une crème anglaise, mais ce n’est pas obligatoire.
Et tout le monde aime ce gâteau !

g_teau_de_pommes

g_teau_de_pommes_2

Pour 6 personnes

  • 2 kg de pommes
  • 100 g de sucre, plus ou moins selon les pommes
  • 50 g de beurre doux ou demi-sel selon le goût
  • 4 œufs
  • 2 fines tranches de citron non traité
  • Extrait de vanille

Pour le caramel

  • 100 g de sucre
  • 5 cl d’eau

Préparation de la compote : 15 min
Cuisson de la compote : 30 min

Préparation du gâteau : 10 min
Cuisson du gâteau :  1h

  1. Peler, épépiner les pommes et les couper en gros morceaux. Couper les tranches de citron en petits morceaux.
  2. Déposer pommes et citron dans une casserole avec 10 cl d’eau, ajouter le sucre et la vanille et faire cuire à couvert. Découvrir dès l’ébullition remuer et laisser compoter jusqu'à réduction totale de l’eau. La compote doit commencer à attacher au fond de la casserole. Incorporer le beurre et le faire fondre tout en remuant. Laisser refroidir la compote une dizaine de minutes.
  3. Préchauffer le four à 180° C (th. 6).
  4. Déposer sucre et eau dans une casserole pour cuire le caramel, dès qu’il a une jolie couleur blonde foncée, le verser dans un moule à charlotte et en tapisser les bords.
  5. Battre les œufs en omelette et les incorporer à la compote, bien mélanger. Verser l’appareil dans le moule caramélisé. Enfourner le gâteau dans un bain-marie pour 1 h (planter un couteau dans le gâteau, si celui-ci ressort sec, le gâteau est cuit). Laisser refroidir à température ambiante ou éventuellement au réfrigérateur pendant l’été.
  6. Déguster nature ou avec une crème anglaise ou une glace à la vanille.

© Véronique Cardineau 2008, tous droits réservés.