Si facile et si bon !

Je ne comptais pas poster cette recette, car les pommes de terre rôties ont déjà fait de belles heures sur les blogs et autres sites de la toile. Mais c’est vrai, elles ne sont plus rôties, elles sont confites. Comme plusieurs personnes m’ont demandé comment ces grenailles pouvaient être aussi savoureuses, voici l’astuce : je double le temps de cuisson, tout simplement. La peau de la pomme de terre devient toute ridée, une partie de son eau est évaporée et c’est à ce moment-là qu’elles  sont particulièrement délicieuses. Elles ont confit. Quant à mon assaisonnement, je peux le varier en fonction du plat qui accompagne les grenailles, mais celui-ci remporte tous les suffrages. À part deux personnes de ma famille qui détestent les herbes de Provence. Quand elles sont là, je fais sans !
Ces petites pomme de terre sont un accompagnement idéal pour des viandes ou des poissons grillés, mais peuvent aussi figurer sur une table de tapas.

p_de_terre_confites

Sur cette photo, ce sont des rattes

Pour 2 personnes


  • 400 g de grenailles d’amandines* ou de rattes ou autres au choix
  • 6 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 2 belles gousses d’ail
  • 1 cuil. à café d’herbes de Provence
  • ½ cuil. à café de paprika
  • 2 pincées de 4-épices
  • 2 pincées de Piment d’Espelette
  • Sel de Guérande

* L’amandine est particulièrement savoureuse avec son petit goût sucré. Je n’en trouve pas souvent, malheureusement.

Préparation : 10 min
Cuisson : 1 h 30

  1. Laver les pommes grenailles puis les couper en deux dans la longueur, les toutes petites les couper dans la largeur.
  2. Peler et presser les gousses d’ail avec un presse-ail.
  3. Verser l’huile d’olive dans un plat allant au four. Ajouter les herbes de Provence, les épices et l’ail pressé, bien mélanger et y ajouter les pommes de terre grenailles. Mélanger comme pour une salade. Chaque grenaille doit être bien enrobée d’huile assaisonnée. Les pommes de terre ne doivent pas trop se chevaucher dans le plat.
  4. Enfourner pour 1 h 30 à 180°C (th. 6). Mélanger de temps en temps les grenailles dans le plat, pour les enrober d’huile parfumée.
  5. Saler et déguster bien chaud.

p_de_te_confites_2

© Véronique Cardineau 2008, tous droits réservés.